IHEMI

Fil d'Ariane

Prix de la recherche de l'IHEMI

ihemi_recherche_master_prix

Le Prix de thèse (autrefois appelé Prix de la recherche) et le Prix de master 2 de l'IHEMI récompensent des travaux francophones, en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques de sécurité et de justice.

Prix de thèse de l'IHEMI

Les travaux proposés, soutenus durant l'année précédente, doivent relever d’une analyse des risques et menaces pesant sur le monde contemporain et y apporter des éléments de compréhension, dans une approche croisée entre théorie et recherche empirique et dans une analyse des rapports entre les acteurs opérationnels – notamment des forces de l’ordre – et ceux de la recherche académique – universités et organismes de recherche. 

La prochaine édition du prix de thèse aura lieu en 2023.

Prix du mémoire de master 2 de l'IHEMI

Pour le mémoire de master 2, les candidats et candidates sont invités à soumettre un article qui mette en valeur le travail d’étude et d’analyse réalisé à l’occasion de leur mémoire portant sur les thématiques de sécurité et de justice, qu’elles soient actuelles ou fassent écho aux préoccupations actuelles, et susceptible d’alimenter et d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics, particulièrement dans sa dimension prospective.

L'objectif de ce prix est de favoriser le décloisonnement entre le monde opérationnel – notamment police, gendarmerie, sécurité civile et services préfectoraux mais aussi les autres ministères régaliens – et le monde de l’université. Il entend également contribuer à l’insertion professionnelle des jeunes diplômés, qu’ils et elles s’orientent ou non vers la recherche ou les institutions régaliennes.

Les candidatures au prix du master 2 IHEMI 2022 sont ouvertes.

La remise des prix s’effectue chaque année au mois de décembre, sous le haut patronage du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

Lauréats des éditions précédentes

Prix de thèse

2021

1er prix : Amos Frappa

Pour sa thèse « Edmond Locard et la police scientifique. »

Direction : Marc Renneville et Olivier Faure  

École des hautes études en sciences sociales

Consulter le résumé sur theses.fr


2e prix : Marine Delaunay

Pour sa thèse « Les violences entre partenaires intimes : de l'indignation politique et morale aux pratiques routinières des institutions pénales. Une comparaison entre la France et la Suède. »

Direction : Éric Macé

Université de Bordeaux

Consulter le résumé sur theses.fr
 

Prix spécial : Charlène Cotard

Pour sa thèse « Études des déterminants de la coordination d'équipe au sein de la Police nationale : rôle médiateur du système de mémoire transactive sur l'efficacité opérationnelle. »

Direction : Estelle Michinov  

Université Rennes 2

Consulter le résumé sur theses.fr
 

2019 : Anaïs Szkopinski

Pour sa thèse « Droit de la propriété intellectuelle et matière pénale »

Direction : Valérie-Laure Benabou.

Université Aix Marseille

Consulter le résumé sur theses.fr
 

2018 : Grégoire Le Quang

Pour sa thèse « Construire, représenter, combattre la peur : la société italienne et l’État face à la violence politique des "années de plomb", 1969-1981 »

Direction : Anne Matard-Bonnucci, Angelo Ventrone.

Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis

Consulter le résumé sur theses.fr
 

2017 : Camille Lancelevée

Pour sa thèse « Quand la prison prend soin. Enquête sur les pratiques professionnelles de santé mentale en milieu carcéral en France et en Allemagne »

Direction : Marc Bessin, Michel Bozon

Consulter le résumé sur theses.fr
 

Prix de master 2

2021

Anaïs Guillaume-Crane

Pour l’article tiré de son mémoire, intitulé « Le traitement des homicides non élucidés en France ».

Criminologie, Université de Rennes 1
 

Adrien Courret

Pour l’article tiré de son mémoire, intitulé « La Garde Nationale révolutionnaire. Contribution à la genèse d'une police publique ».

Histoire du droit et des institutions, Université de Nantes