IHEMI

Fil d'Ariane

Crisis : le serious game pour manœuvrer dans la crise

Le contenu de cette page a été écrit et publié sous la direction de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui a rejoint l'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur (IHEMI) le 1er janvier 2021. Il était important pour la direction de l'IHEMI de conserver l'ensemble du contenu de l'INHESJ, qui constitue désormais la mémoire de l'institut.

Formation
Crisis : le serious game pour manœuvrer dans la crise
19nov.20
L’INHESJ a développé un « jeu sérieux » pour aborder la gestion de crise à travers une expérience immersive d’une crise aussi fictive que réaliste. L’un de ses auteurs répond à nos questions.

Questions à Théo Clenet, l’un des auteurs du jeu, apprenti responsable du projet pour l’année 2019-2020, désormais chargé de mission gestion de crise à l’INHESJ :

 

En quelques mots, pouvez-vous nous expliquer le principe d’un « jeu sérieux » ?

Théo Clenet : Un jeu sérieux, ou un serious game, est un dispositif de formation pédagogique ou andragogique permettant la mise en exergue et le développement de compétences au travers de jeux-vidéos ou de jeux de plateau, à l’instar de « Crisis ».

 

Quels sont précisément les objectifs du jeu sérieux « Crisis » ?

T.C.: Nous avons souhaité nous doter d’un outil andragogique de formation et de sensibilisation à la prise de décision en situation de crise. Le jeu a donc été conçu pour simuler une situation de crise et la résoudre collectivement, tout en apprenant les principaux outils et méthodes de pilotage de crise conçus et développés par l’INHESJ. Le serious gaming a cet avantage d’impliquer le joueur en le faisant participer à l’expérience. Nous souhaitons que les participants puissent mobiliser les connaissances et les réflexes acquis au cours d’une partie comme une aide à la réflexion lorsqu’ils seront amenés à devoir manœuvrer dans une situation de crise que pourrait connaître leur entreprise ou leur administration.

En bref, l’objectif d’un tel outil de formation est de permettre aux participants de mettre en exergue la notion de temporalité et l’importance des facteurs humains et organisationnels dans le pilotage d’une crise, de les sensibiliser à la prise de décision dans l’incertitude, mais également d’accroître leurs démarches anticipatives, le tout, dans une « bulle » dédiée à l’entraînement.

 

Pouvez-vous nous présenter le jeu ?

T.C.: Le jeu « Crisis » a été développé par Games Partners – éditeur de jeux de société à but pédagogique et andragogique - pour l’Institut. Pour y jouer, le support de jeu doit être accompagné d’un scénario de crise. Notre département a donc créé un premier scénario de crise appelé « KIAZA ». A l’avenir, d’autres scénarios pourraient voir le jour et ainsi multiplier les thématiques de jeux (sanitaire, cyber, NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique), terrorisme, environnemental, etc.).

 

Comment se déroule une partie ?

T.C.: Six participants sont nécessaires pour jouer une partie, qui durera entre 2 et 3 heures. Le jeu est donc basé sur un scénario de crise animé par un « meneur de jeu » qui connaît les règles et le scénario. Ce dernier agit en qualité de formateur, puisqu’il doit maîtriser les outils et méthodes de gestion de crise simulées dans le jeu.

 

Est-ce que le jeu est disponible à l’achat ?

T.C.: Pour l’instant non, le jeu a été conçu comme un outil de formation de l’INHESJ, et n’a pas la vocation à être commercialisé.

 

Et peut-on déjà bénéficier de cet outil de formation ?

T.C.: La formation devrait arriver courant 2021 sous l’IHEMI et dès que les conditions sanitaires nous permettront de pouvoir nous réunir de nouveau autour d’un plateau de jeu. Pour bénéficier d’une formation à travers l’utilisation du jeu sérieux « Crisis », vous pouvez contacter le département Risques et crises par courriel ( formationcrise[a]inhesj.fr ) qui vous alertera dès que la réalisation de cette formation sera possible.

 

Derrière cette interview :

Théo Clenet - Serious games  Théo Clenet

Théo Clenet est chargé de mission au département Risques et crises de l'Institut. Il est spécialisé dans la gestion de crise et les problématiques liées à la sécurité numérique.

Il a été diplômé en 2020 d'un master 2 "Ingénierie des risques et des crises" de l'Université Paris Descartes.

 

Crédits du jeu sérieux :

Le serious game « Crisis » a été développé par Games Partners pour l’Institut. Le scénario « KIAZA » a été conçu par l’INHESJ avec le soutien de Games Partners.

Commanditaire : Alexandre Fouchard

Auteurs :

  • Théo Clenet
  • Martial Le Guédard
  • Amandine Lévêque

 

A lire aussi

Formation Le catalogue de formation est disponible ! En savoir plus
En 2021, l'IHEMI propose plus d'une trentaine de formations destinées à accompagner les parcours professionnels et à former de nombreux publics à l'exercice de leurs responsabilités.
Lire la suite
Formation Ouverture des candidatures aux sessions nationales 2021/2022 En savoir plus
Pour la rentrée 2021, l’Institut accueillera de nouvelles promotions d’auditeurs des sessions nationales. Le changement de statut de l’Institut n’a pas d’impact sur le modèle de ces formations...
Lire la suite
Formation Visite de Paluel En savoir plus
Les auditeurs de la 8e session «Management stratégique de la crise» ont pu découvrir les coulisses du centre nucléaire de production d'électricité (CNPE) de Paluel au cours de leur séminaire de janvier afin de rencontrer et échanger avec les acteurs de la gestion de crise de la CNPE.
Lire la suite